Japanese Nonlife Insurers to Divest All Cross-Shareholdings with Client Firms

Dans une décision sans précédent, quatre grandes entreprises d’assurance non vie japonaises ont annoncé leur intention de se défaire de toutes leurs participations croisées avec des entreprises clientes. Cette décision fait suite aux critiques des régulateurs financiers, qui estiment que la pratique des assureurs consistant à détenir des actions dans des entreprises clientes pour maintenir de bonnes relations avec elles favorise les ententes pour fixer les primes d’assurance.

Les entreprises concernées sont Tokio Marine & Nichido Fire Insurance Co., Sompo Japan Insurance Inc., Mitsui Sumitomo Insurance Co. et Aioi Nissay Dowa Insurance Co. Elles ont toutes été exhortées par l’Autorité des services financiers à accélérer la vente de telles participations croisées lorsqu’elle a été mise en lumière en décembre dernier.

Ainsi, les assureurs ont prévu d’inclure leur décision de supprimer les participations croisées dans les rapports qu’ils doivent soumettre à l’agence jeudi prochain. Cette mesure audacieuse vise à renforcer la confiance des investisseurs et la transparence du marché de l’assurance au Japon.

Il est important de noter que cette décision ne signifie pas simplement la fin des liens entre les assureurs et les entreprises clientes, mais marque également un tournant dans la régulation du secteur de l’assurance. Les régulateurs financiers ont longtemps été préoccupés par les risques de collusion et de manipulation des primes d’assurance qui pourraient résulter de ces participations croisées.

En se débarrassant de leurs participations croisées, les assureurs envoient un message clair selon lequel ils sont déterminés à mettre fin à toute possibilité de comportement anticoncurrentiel. Cette décision contribuera également à garantir que les primes d’assurance reflètent véritablement les risques encourus par les entreprises et les particuliers, offrant ainsi une plus grande transparence et une concurrence plus saine sur le marché de l’assurance au Japon.

Section FAQ basée sur les principaux sujets et informations présentés dans l’article :

Q1 : Pourquoi les entreprises d’assurance japonaises se défont-elles de leurs participations croisées avec des entreprises clientes ?
R1 : Les entreprises d’assurance se défont de leurs participations croisées en réponse aux critiques des régulateurs financiers qui estiment que cette pratique favorise les ententes pour fixer les primes d’assurance.

Q2 : Quelles sont les entreprises concernées par cette décision ?
R2 : Les entreprises concernées sont Tokio Marine & Nichido Fire Insurance Co., Sompo Japan Insurance Inc., Mitsui Sumitomo Insurance Co. et Aioi Nissay Dowa Insurance Co.

Q3 : Quelle est la recommandation des régulateurs financiers ?
R3 : Les régulateurs financiers ont recommandé aux assureurs d’accélérer la vente de leurs participations croisées avec des entreprises clientes.

Q4 : Comment les assureurs vont-ils informer l’Autorité des services financiers de leur décision ?
R4 : Les assureurs prévoient d’inclure leur décision de supprimer les participations croisées dans les rapports qu’ils doivent soumettre à l’agence.

Q5 : Quel est l’objectif de cette décision ?
R5 : Cette décision vise à renforcer la confiance des investisseurs et la transparence du marché de l’assurance au Japon.

Définitions des termes clés :

– Participations croisées : Réfère à la détention d’actions d’une entreprise par une autre entreprise dans le but de maintenir une relation étroite ou d’exercer une influence.
– Primes d’assurance : Les montants payés par les assurés aux assureurs en échange de la couverture d’assurance.

Liens connexes suggérés :

Tokio Marine & Nichido Fire Insurance Co.
Sompo Japan Insurance Inc.
Mitsui Sumitomo Insurance Co.
Aioi Nissay Dowa Insurance Co.