La baisse de l’activité de fusions et acquisitions se poursuit dans l’industrie de l’assurance en 2023

Selon le dernier rapport sur la croissance de l’assurance de Clyde & Co., publié le 26 février, l’activité de fusions et acquisitions dans l’industrie de l’assurance a diminué à l’échelle mondiale en 2023 par rapport à 2022, avec une progression de l’Europe par rapport aux Amériques. Malgré cette progression de l’Europe, les Amériques continuent de surpasser les autres régions en termes d’activité de fusions et acquisitions, et devraient rester dynamiques cette année.

D’après Marc Voses, associé basé à New York chez Clyde & Co., un cabinet d’avocats mondial spécialisé en droit des assurances, le marché américain des fusions et acquisitions restera attractif pour les investisseurs étrangers en raison de la qualité des entreprises opérant aux États-Unis et des opportunités économiques tant nationales qu’internationales. Bien que les taux d’intérêt actuels soient défavorables, de nombreuses entreprises ont accumulé des réserves de liquidités au cours des dernières années en prévision d’une opportunité d’achat. Selon Voses, cette opportunité est imminente et stimulera l’activité de fusions et acquisitions.

Le rapport de Clyde & Co. indique que le nombre de transactions de fusions et acquisitions est passé de 449 en 2022 à 346 en 2023 à l’échelle mondiale. La différence entre les Amériques et l’Europe a diminué, passant de 109 transactions en 2022 à 55 transactions en 2023. Les Amériques ont enregistré 236 transactions en 2022 et 162 en 2023, tandis que l’Europe en comptait respectivement 127 et 107. Bien que le nombre de transactions en Europe ait diminué de 15,7%, celui des Amériques a baissé plus rapidement, de 31,4%.

La deuxième moitié de 2023 a connu un rebond par rapport à la première moitié, et c’est l’activité de fusions et acquisitions dans le secteur de l’assurance en Europe qui a le plus contribué à cette reprise, avec une augmentation de 22,9% par rapport à la première moitié. La hausse dans les Amériques, quant à elle, était de 5,1%.

Selon Clyde & Co., ce rebond, en particulier en Europe, laisse présager un retour des niveaux d’activité de fusions et acquisitions dans l’assurance d’avant 2022 pour l’année 2024. Les grands assureurs mondiaux cherchent à acquérir des lignes de métier spécifiques, notamment des contrats à volume élevé mais à primes relativement faibles, qui peuvent être proposés sous la forme de produits intégrés ou de produits d’affinité. Les entreprises éprouvant des difficultés à réaliser des marges bénéficiaires satisfaisantes dans les activités commerciales cherchent ainsi à générer un flux de trésorerie fiable dans le secteur des assurances individuelles.

FAQ sur l’activité de fusions et acquisitions dans l’industrie de l’assurance

Q: Comment l’activité de fusions et acquisitions dans l’industrie de l’assurance a-t-elle évolué en 2023 ?
R: Selon le rapport de Clyde & Co., l’activité de fusions et acquisitions dans l’industrie de l’assurance a diminué à l’échelle mondiale en 2023 par rapport à 2022, avec une progression de l’Europe par rapport aux Amériques.

Q: Quelles sont les régions les plus actives en termes d’activité de fusions et acquisitions ?
R: Les Amériques continuent de surpasser les autres régions en termes d’activité de fusions et acquisitions, bien que l’Europe ait connu une progression significative.

Q: Pourquoi le marché américain des fusions et acquisitions reste-t-il attractif ?
R: Selon Marc Voses, associé chez Clyde & Co., le marché américain des fusions et acquisitions reste attractif en raison de la qualité des entreprises opérant aux États-Unis et des opportunités économiques nationales et internationales.

Q: Qu’est-ce qui pourrait stimuler l’activité de fusions et acquisitions dans le secteur de l’assurance aux États-Unis ?
R: Bien que les taux d’intérêt soient défavorables, de nombreuses entreprises ont des réserves de liquidités en prévision d’une opportunité d’achat. Selon Voses, cette opportunité est imminente et stimulera l’activité de fusions et acquisitions.

Q: Quels ont été les chiffres des transactions de fusions et acquisitions en 2022 et 2023 ?
R: En 2022, il y a eu 449 transactions de fusions et acquisitions à l’échelle mondiale, tandis qu’en 2023, ce chiffre est tombé à 346. Les Amériques ont enregistré 236 transactions en 2022 et 162 en 2023, tandis que l’Europe en comptait respectivement 127 et 107.

Q: Quelle région a contribué le plus au rebond de l’activité de fusions et acquisitions en 2023 ?
R: L’Europe a contribué le plus au rebond de l’activité de fusions et acquisitions dans le secteur de l’assurance en 2023, avec une augmentation de 22,9% par rapport à la première moitié de l’année.

Q: Quelles sont les perspectives pour l’année 2024 en termes d’activité de fusions et acquisitions dans l’assurance ?
R: Clyde & Co. prévoit un retour des niveaux d’activité de fusions et acquisitions dans l’assurance d’avant 2022 pour l’année 2024, en particulier en Europe.

Définitions clés :
– Activité de fusions et acquisitions : Référence aux transactions d’achat et de consolidation d’entreprises dans l’industrie de l’assurance.
– Réserves de liquidités : Montant d’argent ou d’actifs facilement accessibles et disponibles pour une entreprise.
– Marges bénéficiaires : Différence entre les revenus et les coûts d’une entreprise, représentant sa rentabilité.

Liens utiles :
Clyde & Co. (Site officiel de Clyde & Co., cabinet d’avocats spécialisé en droit des assurances)