L’assurance contre les tremblements de terre reste peu fréquente au Missouri malgré les risques élevés

Un rapport récent du département du commerce et de l’assurance du Missouri met en évidence la faible compréhension du risque et la couverture d’assurance insuffisante comme étant les problèmes principaux autour de l’assurance contre les tremblements de terre. Bien que la région soit sujette à des tremblements de terre, peu de propriétaires de maisons se protègent adéquatement.

Le rapport annuel sur le marché de l’assurance contre les tremblements de terre montre que les maisons situées dans la zone à risque élevé du New Madrid Seismic Zone (NMSZ) ont des primes beaucoup plus élevées et moins d’options d’assurance par rapport au reste de l’État. Par exemple, pour une maison de style ranch de 200 000 $ avec un toit en bardeaux composites, la prime moyenne à Caruthersville est de 2 134 $, contre 398 $ à St. Louis et 206 $ à Kansas City.

En outre, le nombre d’entreprises offrant une assurance aux nouveaux clients a diminué de près de 20% depuis 2022, ce qui limite davantage les options pour les propriétaires dans la région. De plus, seules 45% des compagnies couvrent les maisons en maçonnerie, ce qui se traduit par des primes plus élevées de près de 45% à Caruthersville par rapport aux maisons en structure bois.

Malgré cette situation préoccupante, la sensibilisation au risque de tremblement de terre et aux options d’assurance reste faible. Le rapport indique également une chute continue de la souscription d’assurance contre les tremblements de terre au Missouri au fil des ans. Dans la région de New Madrid, le pourcentage de résidences couvertes par une assurance contre les tremblements de terre a diminué de 47% entre 2000 et 2020, passant de 60,2% à 12,7%.

La zone séismique de New Madrid reste l’une des plus actives aux États-Unis, avec une moyenne de 200 tremblements de terre par an. Il est donc essentiel que les propriétaires de maisons dans cette région prennent des mesures pour se protéger financièrement contre les risques sismiques.

Il est crucial que le gouvernement et les compagnies d’assurance intensifient leurs efforts pour éduquer les résidents du Missouri sur les risques de tremblement de terre et l’importance de souscrire une assurance adéquate. De cette façon, les résidents pourront mieux se préparer à l’avenir et minimiser les pertes en cas de catastrophe.

FAQ:

1. Quels sont les problèmes principaux autour de l’assurance contre les tremblements de terre ?
– Le rapport met en évidence la faible compréhension du risque et la couverture d’assurance insuffisante comme étant les principaux problèmes.

2. Dans quelle zone les maisons ont-elles des primes plus élevées et moins d’options d’assurance ?
– Les maisons situées dans la zone à risque élevé du New Madrid Seismic Zone (NMSZ) ont des primes plus élevées et moins d’options d’assurance par rapport au reste de l’État.

3. Quelle est la prime moyenne à Caruthersville pour une maison de style ranch de 200 000 $ avec un toit en bardeaux composites ?
– La prime moyenne à Caruthersville pour une telle maison est de 2 134 $.

4. Comment la diminution du nombre d’entreprises offrant une assurance aux nouveaux clients affecte-t-elle les propriétaires ?
– La diminution du nombre d’entreprises limite les options pour les propriétaires dans la région.

5. Quel pourcentage de résidences dans la région de New Madrid est couvert par une assurance contre les tremblements de terre en 2020 ?
– En 2020, seulement 12,7% des résidences étaient couvertes par une assurance contre les tremblements de terre dans la région de New Madrid.

Definitions:

– New Madrid Seismic Zone (NMSZ): Zone sismique de New Madrid, une zone à risque élevé de tremblements de terre située dans le Missouri.

Related links:
commerce.mo.gov (site du département du commerce et de l’assurance du Missouri)