Les exigences en matière d’assurance automobile varient d’un État à l’autre aux États-Unis

Il est bien connu que l’assurance automobile est obligatoire pour conduire légalement dans la plupart des États aux États-Unis. Cependant, les exigences et les niveaux de protection offerts par l’assurance minimum varient considérablement d’un État à l’autre. Voici cinq statistiques surprenantes concernant les exigences en matière d’assurance automobile aux États-Unis.

1. Seuls deux États permettent de se passer d’assurance
Actuellement, 48 États exigent que leurs conducteurs aient au moins une assurance automobile pour conduire légalement. Les deux seuls États qui ne l’exigent pas sont le New Hampshire et la Virginie. Cependant, cela ne signifie pas que les conducteurs de ces États peuvent simplement conduire sans souci.

En Virginie, les conducteurs non assurés doivent payer des frais annuels de 500 dollars pour les véhicules non assurés, renouvelables chaque année. Le non-paiement de ces frais ou l’absence d’au moins une couverture minimum, qui peut être inférieure à 500 dollars par an pour certains, peut entraîner des amendes, la suspension du permis de conduire et l’immobilisation du véhicule.

Au New Hampshire, les conducteurs peuvent se passer d’assurance, mais à condition de prouver leur capacité financière à couvrir les dommages en cas d’accident. Cela implique généralement l’achat d’une caution ou le dépôt en espèces correspondant à la couverture de responsabilité civile minimale de l’État. Souvent, il s’agit d’un casse-tête bien plus important que de simplement souscrire une assurance automobile dès le départ.

2. La prime moyenne pour une couverture minimale est de 787 dollars
En 2023, le conducteur américain moyen a payé en moyenne 787 dollars pour une assurance automobile minimale de l’État. Il est raisonnable de s’attendre à ce que ce tarif soit légèrement plus élevé en 2024 en raison de l’inflation. Toutefois, les coûts varient considérablement selon les conducteurs. Ceux ayant des antécédents d’accidents ou ayant conduit sans assurance par le passé paient des primes plus élevées en raison du risque plus élevé qu’ils représentent pour les assureurs.

L’emplacement compte également beaucoup. Chaque État fixe ses propres exigences de couverture minimale, et les États aux exigences plus strictes ont souvent des primes plus élevées pour la couverture minimale. Par exemple, les conducteurs du Michigan paient en moyenne environ 1 807 dollars par an pour une couverture minimale, tandis que ceux du Wyoming peuvent satisfaire aux exigences de leur État pour environ 354 dollars par an en moyenne.

3. L’exigence étatique la plus courante est une couverture de 25/50/25
Dix États exigent que leurs conducteurs aient une couverture de 25/50/25, c’est-à-dire une couverture de responsabilité civile de 25 000 dollars par personne, 50 000 dollars par accident et 25 000 dollars de couverture de dommages matériels. De nombreux autres États utilisent cela comme point de départ. Cependant, certains États exigent une couverture supplémentaire, tandis que d’autres permettent aux conducteurs de se limiter à des limites de responsabilité de dommages matériels plus faibles.

Les assureurs n’ont pas le droit de vendre une couverture inférieure à la couverture minimale de l’État. Les conducteurs n’ont donc pas à se soucier de suivre ces exigences eux-mêmes. Lorsqu’ils demandent un devis, le montant requis par l’État sera toujours la possibilité la moins chère.

4. Le Maine a les exigences de couverture minimale les plus élevées du pays
Le Maine a l’une des exigences de couverture minimale les plus strictes en matière d’assurance automobile du pays. Tous ses conducteurs doivent avoir au moins les éléments suivants pour conduire légalement :

– Une couverture de responsabilité civile de 50 000 dollars par personne
– Une couverture de responsabilité civile de 100 000 dollars par accident
– Une couverture de dommages matériels de 25 000 dollars
– Une couverture de frais médicaux de 2 000 dollars
– Une couverture d’assurance contre les automobilistes non assurés/sous-assurés de 50 000 dollars par personne
– Une couverture d’assurance contre les automobilistes non assurés/sous-assurés de 100 000 dollars par accident

Les limites élevées de couverture de responsabilité civile et les protections supplémentaires permettent à ces conducteurs de mieux se protéger en cas d’accident que ceux ayant une couverture minimale dans d’autres États. Cependant, même cette couverture peut ne pas suffire à couvrir toutes les dépenses en cas d’accidents graves. C’est pourquoi de nombreux conducteurs préfèrent souscrire des limites encore plus élevées s’ils en ont les moyens.

5. La Floride et le New Jersey ont des exigences de couverture minimale parmi les plus basses
À l’opposé, la Floride et le New Jersey imposent étonnamment peu d’exigences en matière d’assurance automobile pour respecter la loi de l’État.

La Floride exige seulement que les conducteurs aient une protection contre les blessures corporelles (PIP) de 10 000 dollars et une couverture de responsabilité civile des dommages matériels de 10 000 dollars. Le New Jersey permet à ses conducteurs de se contenter de 15 000 dollars de PIP et de 5 000 dollars de couverture de responsabilité civile des dommages matériels.

Cependant, même s’il est possible de conduire légalement avec ces limites, cela ne signifie pas que c’est la meilleure option. Souscrire une assurance automobile avec des limites plus élevées augmentera les primes, mais cela peut aussi faire économiser beaucoup d’argent aux conducteurs s’ils sont responsables d’un accident.

Section FAQ :

Q1. Dans combien d’États des États-Unis l’assurance automobile est-elle obligatoire?
A1. L’assurance automobile est obligatoire dans 48 des 50 États aux États-Unis.

Q2. Quels sont les deux États qui ne requièrent pas d’assurance automobile?
A2. Les deux États qui ne requièrent pas d’assurance automobile sont le New Hampshire et la Virginie.

Q3. Est-ce que les conducteurs dans ces États peuvent conduire sans assurance?
A3. Non, les conducteurs dans ces États doivent payer des frais annuels ou prouver leur capacité financière à couvrir les dommages en cas d’accident.

Q4. Quelle est la prime moyenne pour une couverture minimale?
A4. La prime moyenne pour une couverture minimale en 2023 était de 787 dollars.

Q5. Est-ce que la prime d’assurance varie en fonction de l’emplacement?
A5. Oui, les coûts varient en fonction de l’État, les exigences plus strictes étant souvent associées à des primes plus élevées.

Q6. Quelle est l’exigence la plus courante en matière de couverture d’assurance?
A6. L’exigence la plus courante est une couverture de 25/50/25, ce qui signifie une couverture de responsabilité civile de 25 000 dollars par personne, 50 000 dollars par accident et 25 000 dollars de couverture de dommages matériels.

Q7. Quelle est l’exigence de couverture minimale la plus élevée aux États-Unis?
A7. Le Maine a les exigences de couverture minimale les plus élevées, comprenant une couverture de responsabilité civile, une couverture de dommages matériels, une couverture de frais médicaux et une couverture d’assurance contre les automobilistes non assurés/sous-assurés.

Q8. Quels sont les États ayant les exigences de couverture minimale les plus basses?
A8. La Floride et le New Jersey ont des exigences de couverture minimale relativement basses en comparaison avec d’autres États.

Q9. Faut-il souscrire une assurance avec des limites plus élevées?
A9. Souscrire une assurance avec des limites plus élevées peut offrir une meilleure protection en cas d’accident, bien que cela puisse entraîner des primes plus élevées.

Termes clés :
– Assurance automobile : couverture d’assurance pour les véhicules.
– Couverture minimale : niveau de protection d’assurance exigé par l’État.
– Responsabilité civile : obligation d’indemniser les dommages causés à autrui.
– Dommages matériels : dommages causés à des biens matériels.
– Prime : montant d’argent à payer pour une assurance.
– Frais médicaux : coûts des soins de santé en cas d’accident.

Liens suggérés :
insure.com
allstate.com
statefarm.com