Les primes d’assurance augmentent en Oregon en raison des risques d’incendies

Les primes d’assurance augmentent en Oregon, en particulier dans les régions de Bend, Ashland, Medford et Hood River, en raison du risque accru d’incendies. Selon le Département des Services aux Consommateurs et aux Entreprises de l’État, les primes ont augmenté en moyenne de près de 30% depuis 2020 dans tout l’État, ce qui reflète une tendance nationale. Cependant, les agents d’assurance dans les régions à risque d’incendie ont constaté des hausses bien plus importantes, avec des primes doublant voire quadruplant pour la plupart des propriétaires.

Barbara Klein, une résidente d’Ashland, a vu sa prime d’assurance habitation avec Allstate augmenter de près de 300% au cours des cinq dernières années. Son assurance est passée de 556 $ en 2019 à plus de 1 400 $ en 2023. Lorsqu’elle a contacté Amica pour demander une prime moins chère, elle a été informée que l’entreprise ne prenait plus de nouveaux clients de sa région en raison des risques d’incendie.

Cela devient de plus en plus courant en Oregon, où de nombreux propriétaires se retrouvent avec des primes exorbitantes ou sans assurance du tout. Nancy Matela, par exemple, propriétaire d’une résidence de vacances dans une zone à risque d’incendie près de Bend, a vu sa prime d’assurance annuelle passer de 1 000 $ à 9 000 $. Son courtier n’a pas pu lui trouver d’autre option.

Cette situation découle des incendies qui ont ravagé plus de 4 000 foyers en Oregon lors des incendies du jour de la Fête du Travail en 2020. Ces incendies ont été l’une des catastrophes naturelles les plus coûteuses de l’histoire de l’État. Depuis lors, de nombreuses compagnies d’assurance ont cessé d’écrire de nouvelles polices ou d’assurer les propriétés existantes dans les régions les plus à risque.

Les experts de l’industrie, les législateurs et les résidents touchés s’accordent sur le fait qu’il est crucial d’investir dans des mesures de prévention des incendies pour rendre les maisons et les communautés plus résilientes. Le sénateur démocrate Jeff Golden soutient le projet de loi 1511 du Sénat, qui prévoit la création d’un programme de subventions de 5 millions de dollars pour aider à la création de groupes de protection de quartier axés sur la création d’espaces défensifs autour des maisons. Ce programme vise à encourager les compagnies d’assurance à continuer à proposer des polices d’assurance et à freiner la hausse des primes.

En attendant, les primes d’assurance continuent d’augmenter et les propriétaires se retrouvent confrontés à des choix difficiles. Il est impératif de prendre des mesures pour faire face aux risques d’incendie croissants et protéger les propriétaires de l’Oregon contre les coûts exorbitants de l’assurance.

FAQ :

1. Pourquoi les primes d’assurance augmentent-elles en Oregon ?
Les primes d’assurance augmentent en Oregon, en particulier dans les régions de Bend, Ashland, Medford et Hood River, en raison du risque accru d’incendies. Depuis 2020, les primes ont augmenté en moyenne de près de 30% dans tout l’État.

2. Quelles sont les régions les plus touchées par les hausses de primes ?
Les régions les plus touchées par les hausses de primes d’assurance sont celles à risque d’incendie, notamment Bend, Ashland, Medford et Hood River.

3. Comment une résidente d’Ashland a-t-elle été affectée par l’augmentation des primes d’assurance ?
Barbara Klein, résidente d’Ashland, a vu sa prime d’assurance habitation avec Allstate augmenter de près de 300% au cours des cinq dernières années. Son assurance est passée de 556 $ en 2019 à plus de 1 400 $ en 2023.

4. Pourquoi certaines compagnies d’assurance refusent-elles de couvrir certaines régions de l’Oregon ?
Certaines compagnies d’assurance refusent de couvrir certaines régions de l’Oregon en raison du risque élevé d’incendies. Les incendies qui ont ravagé plus de 4 000 foyers en Oregon lors des incendies du jour de la Fête du Travail en 2020 ont conduit de nombreuses compagnies d’assurance à cesser d’écrire de nouvelles polices ou à assurer les propriétés existantes dans les régions les plus à risque.

5. Quelles mesures sont proposées pour faire face aux hausses de primes d’assurance ?
Le sénateur démocrate Jeff Golden soutient le projet de loi 1511 du Sénat, qui prévoit la création d’un programme de subventions de 5 millions de dollars pour aider à la création de groupes de protection de quartier axés sur la création d’espaces défensifs autour des maisons. Ce programme vise à encourager les compagnies d’assurance à continuer à proposer des polices d’assurance et à freiner la hausse des primes.

Definitions :

– Primes d’assurance : Les primes d’assurance sont le montant payé par un assuré à une compagnie d’assurance en échange de la couverture d’assurance pour un risque en particulier.
– Risque accru d’incendies : Il s’agit d’une situation dans laquelle les probabilités d’apparition d’incendies sont plus élevées que la normale, généralement en raison de facteurs tels que le climat, la végétation, etc.
– Résilientes : En parlant de maisons et de communautés, le terme “résilientes” fait référence à leur capacité à résister et à se rétablir rapidement des dommages causés par des catastrophes naturelles ou d’autres événements négatifs.

Related links :
Website of the Oregon Division of Financial Regulation
National Fire Protection Association