Les survivants de l’incendie de Marshall se heurtent à des difficultés avec les sociétés hypothécaires pour obtenir les fonds d’assurance

Le comté de Boulder, dans le Colorado, assiste actuellement à la reconstruction des maisons détruites lors de l’incendie de Marshall. Pour certains propriétaires, cette étape cruciale est l’occasion de reconstruire leur foyer et de recommencer leur vie. Cependant, ce processus n’est pas sans difficultés, notamment lorsque les sociétés hypothécaires se montrent réticentes à leur remettre les fonds d’assurance destinés à la reconstruction.

De nombreux propriétaires, dont Bret Fulton, ont contacté Steve On Your Side pour chercher de l’aide concernant les fonds d’assurance retenus par leur société hypothécaire. En effet, lorsque les propriétaires ont encore des dettes hypothécaires, les chèques d’assurance sont envoyés directement aux sociétés hypothécaires avec la promesse qu’elles les utilisent pour financer les travaux de reconstruction.

Cependant, les règles encadrant ce processus restent floues et les services clients des sociétés hypothécaires semblent être débordés, rendant la tâche difficile aux propriétaires désireux de recevoir les fonds. Certaines personnes touchées par l’incendie de Marshall ont même vu leur argent d’assurance retenu malgré des progrès significatifs dans la reconstruction, comme en témoigne le cas d’un survivant de l’incendie de Louisville, qui a finalement obtenu 125 000 dollars après une longue bataille avec sa société hypothécaire.

Cette situation inquiétante a attiré l’attention des législateurs de l’État, qui envisagent de promulguer une loi visant à accélérer les paiements d’assurance, à améliorer le service client et à exiger des sociétés hypothécaires qu’elles conservent les fonds dans des comptes rémunérés d’intérêts. Ces intérêts doivent ensuite être crédités sur les comptes des emprunteurs.

Bret Fulton, qui attend toujours le versement de sa société hypothécaire, a constaté une incohérence entre les rapports d’inspection indépendants qui estimaient que sa reconstruction était à 90 % terminée, et la décision de la société hypothécaire, qui prétendait qu’elle n’était qu’à 60 % achevée. Pour lui, cette situation est extrêmement problématique, car il ne peut pas payer les entrepreneurs sans argent liquide.

Face à cette impasse, certains propriétaires sont contraints de puiser dans leurs économies personnelles, voire dans leurs comptes de retraite, pour régler les derniers paiements aux entrepreneurs. Les représentants du service client se veulent compréhensifs, mais affirment que le processus suit son cours normal. Pourtant, cela ne résout pas le problème des propriétaires qui ont besoin de ces fonds pour terminer leur reconstruction.

Il est important que les législateurs prennent des mesures pour réguler cette situation et garantir que les propriétaires touchés par des catastrophes naturelles puissent recevoir rapidement les fonds d’assurance nécessaires à leur reconstruction. Espérons que les récits de ces survivants de l’incendie de Marshall susciteront des actions concrètes et une amélioration du système pour tous ceux qui traversent des épreuves similaires.

Section FAQ :

Q : Pourquoi les propriétaires touchés par l’incendie de Marshall doivent-ils contacter Steve On Your Side ?
R : Les propriétaires contactent Steve On Your Side pour obtenir de l’aide concernant les fonds d’assurance retenus par leur société hypothécaire.

Q : Pourquoi les chèques d’assurance sont-ils envoyés directement aux sociétés hypothécaires ?
R : Lorsque les propriétaires ont encore des dettes hypothécaires, les chèques d’assurance sont envoyés directement aux sociétés hypothécaires avec la promesse qu’elles les utilisent pour financer les travaux de reconstruction.

Q : Pourquoi les propriétaires rencontrent-ils des difficultés pour recevoir les fonds d’assurance ?
R : Les règles encadrant ce processus sont floues et les services clients des sociétés hypothécaires sont débordés, rendant la tâche difficile aux propriétaires désireux de recevoir les fonds.

Q : Que font les législateurs de l’État pour régler cette situation ?
R : Les législateurs envisagent de promulguer une loi visant à accélérer les paiements d’assurance, à améliorer le service client et à exiger des sociétés hypothécaires qu’elles conservent les fonds dans des comptes rémunérés d’intérêts.

Q : Pourquoi les propriétaires sont-ils contraints de puiser dans leurs économies personnelles ?
R : Certains propriétaires sont contraints de puiser dans leurs économies personnelles, voire dans leurs comptes de retraite, pour régler les derniers paiements aux entrepreneurs, car ils ne peuvent pas recevoir les fonds d’assurance de leur société hypothécaire.

Q : Qu’attendent les propriétaires des législateurs ?
R : Les propriétaires attendent que les législateurs prennent des mesures pour réguler cette situation et garantir que les fonds d’assurance nécessaires à leur reconstruction leur soient rapidement versés.

Definitions :

Comté de Boulder : une région située dans l’État du Colorado, aux États-Unis.
Marshall : un incendie qui a détruit de nombreuses maisons dans le comté de Boulder, dans le Colorado.
Société hypothécaire : une entreprise financière qui prête de l’argent aux particuliers pour l’achat d’un bien immobilier et qui utilise ce bien comme garantie pour le prêt.
Fonds d’assurance : l’argent versé par une compagnie d’assurance pour couvrir les dommages causés par un sinistre.
Service client : l’ensemble des activités et des interactions entre une entreprise et ses clients pour répondre à leurs demandes et résoudre leurs problèmes.

Related link:
Site officiel du comté de Boulder